Cette fois, je vais essayer de vous retranscrire la recette du Kig-ha-Farz que nous avons concocté grâce aux conseils experts de Juliette lors du repas chez Letig et Laouig. Nous étions 22 alors, j'avoue que pour les quantités je n'ai pas toutes les données...

Il faut :

  • Des carottes
  • Des navets
  • Des rutabagas
  • Du chou
  • Des échalotes
  • Des poireaux
  • Du plat de côtes
  • Du jarret de boeuf
  • Du jarret de porc
  • Du boeuf à jus
  • De la farine de sarrasin
  • De la farine de froment
  • De la graisse animale (saindoux ou, comme cette fois-ci, graisse de canard)
  • Du beurre, du beurre et du beurre !

Nous avons donc commencé par éplucher et tailler grossièrement tous les légumes, avec une dizaine de paires de mains, c'est fou de ce que ça va vite !

Puis fait cuire dans un grand volume d'eau les viandes et les légumes pour avoir le bouillon de prêt pour la suite des opérations. Afin que les légumes ne soient pas trop cuîts, ils ont été retirés en cours de cuisson pour être replongés avec le reste à la fin.

Pour le lipig, je n'ai, hélas, pas vu comment faire. Tout ce que je sais c'est qu'il faut des échalotes en petits morceaux et du beuuuurre. A faire fondre à feu très très doux dans une casserole.

 Pour les Farz :

Même quantités pour le Farz noir et blanc :

500g de farine, 2 oeufs. Bien mélanger. Plusieurs cuillères de graisse de canard délayées par du bouillon incorporées petit à petit jusqu'à ce que le mélange "file". Du sel pour relever le goût (à moins que, pour les végétariens, qui font un Kig sans Kig, du beurre demi-sel remplace la graisse et qu'il ne faille donc pas plus de sel). Vous suivez ? Une cuillère de crème fraîche a également été mélangée à tout cela.

Pour le farz blanc, même chose, sauf que du sucre a été rajouté (sous le contrôle de Claire H.)

Afin de remplir les sacs, il faut les tremper tout d'abord dans le bouillon. Puis y verser la préparation. Afin de faire le farz en "brujune", le sac doit être vidé de son air mais lié assez haut (avant de servir, le sac est roulé entre les mains pour que le farz noir se détache en petits morceaux). Pour le farz blanc sucré, il faut vider l'air et le lier serré. Il sera compacte et à découper en tranche après cuisson.

Les sacs sont ensuite plongés dans l'eau de cuisson avec la viande.

Pendant la cuisson, à peu près 2h30, n'hésitez pas à papoter, boire un coup, aller voir les vaches, découvrir le breton et re-boire un coup, discuter, rire, faire des photos marrantes, embourber la voiture, faire un coucou aux chèvres, mettre la frontale pour aller faire pipi dehors, re-reboire un coup...

Je m'égare...

La soirée autour de ce Kig-ha-Farz a été fameuse, tout comme le plat !

Si vous avez des compléments pour la recette (et pour le reste) n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Cette semaine, dans les paniers :

Petit panier

  • 200g pourpier
  • 1kg pommes de terre
  • 1kg carottes
  • 1 botte poireaux
  • 300g radis noirs
  • 300g échalottes

Grand panier

  • 400g pourpier
  • 1,5kg pommes de terre
  • 1,5kg carottes
  • 1 botte poireaux
  • 400g radis noirs
  • 400g échalottes

 

Dessert : Yaourt à la fraise

Pain : Pain aux noix.